Les implants de mollets

Lorsque les mollets sont trop fins, on peut avoir recours à la pose d’implants en silicone. Finis les mollets de coq, les jambes se trouvent de nouveau équilibrées et galbées.

La pose d’implants de mollet

L’opération de chirurgie esthétique qui consiste à poser des implants dans les mollets peut durer jusqu’à une heure et demi sous anesthésie générale et nécessite une nuit d’hospitalisation.

Les prothèses de silicone qui sont utilisées sont résistantes et permettent de maintenir le poids du corps. Il en existe de formes différentes en fonction du rendu souhaité.

Lors de l’intervention, le patient est sur le ventre et le chirurgien réalise une incision d’environ cinq centimètres au niveau du pli du genou afin d’y glisser la prothèse sous les muscles. Le chirurgien conclue en réalisant des sutures avec du fil résorbable et en appliquant un pansement modelant.

L’opération n’est pas très douloureuse et des antalgiques sont prescrits. Une petite gêne, un gonflement des mollets et des ecchymoses peut apparaître au cours des premières semaines. Des bas de contention sont à porter pendant un mois afin de bien maintenir les prothèses.

La reprise des activités est possible au bout de sept jours et la reprise du travail au bout de quinze jours. Le résultat définitif est visible au bout de trois mois. Les mollets sont fuselés et ont un rendu naturel.